Soins énergétiques

La base de mon apprentissage énergétique fut le Reiki.

Une définition du Reiki

Bien qu’il existe aujourd’hui une multitude d’informations concernant le Reiki, ses origines, ses applications et ses bienfaits, il me semblait important d’en exposer tout de même les principales caractéristiques.

Le Reiki est une méthode de soin d’origine japonaise, par imposition des mains, qui permet de recevoir et de faire circuler l’énergie dans tout le corps. Cette pratique énergétique stimule les mécanismes d’autoguérison du corps et de l’esprit, elle permet à chacun de se ressourcer d’une façon entièrement naturelle.

Les idéogrammes du mot Reiki signifie littéralement  « Energie de Vie Universelle » : REI : Esprit universel, essence de la création universelle, KI : Puissance, énergie vitale.

 

Son origine

Concernant l’histoire même du Reiki, la source la plus actuelle et qui semble la plus juste, seraient les livres écrits pas Frank Arjava Petter :Feu de Reiki, Reiki-Le Legs du Dr Usui et Le Manuel Original de Reiki du Dr Usui.

Mikao Usui (1865 -1926) fit la découverte du Reiki en 1922, suite à une profonde méditation sur le Mont Kurama (relief près de Kyoto au Japon) il vécut l’illumination. A la suite de cette expérience, il ressent qu’une nouvelle énergie passe par ses mains. Il expérimente alors le soin par imposition des mains aussi bien sur lui que sur sa famille, puis par la suite sur de nombreux patients. Il en constate l’effet hautement bénéfique.

Ainsi, la même année, il fondera l’organisation « Usui Reiki Ryoko Gakkaï ». Il y donnera de nombreux traitements et initiera 19 maîtres. Parmi ces élèves, il y eut un médecin, Mr Hayashi, qui soigna et initia Mme Takata qu’il nomma Grand Maître en 1938. C’est par son biais que le Reiki est arrivé jusqu’à nous, en Occident.

Mikao Usui avait compris premièrement, qu’une guérison physique ne pouvait être complète que si elle s’accompagnait d’un équilibre psychique et mental. Il établit d’ailleurs 5 idéaux fondamentaux, comme une philosophie de vie, sur lesquels repose sa méthode.
Puis deuxièmement, il comprit qu’une guérison impliquait le signe d’une volonté de s’investir dans le processus de guérison de la part du patient. D’où la nécessité d’un « échange » et qu’ainsi le Reiki ne devait pas se donner gratuitement.

 

Les fondements du Reiki : les idéaux du Reiki (selon les préceptes de l’Empereur Meiji (1867-1912))

Bien qu’étant une méthode de guérison par imposition simple des mains, le Reiki repose sur 5 principes fondamentaux. C’est aussi en cela que s’ouvre, pour le pratiquant, un véritable chemin spirituel.

 

Juste pour Aujourd’hui :

  1. Je me libère de toute préoccupation
  2. Je me libère de toute colère
  3. Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions, j’honore mes parents, mes professeurs et mes ancêtres
  4. Je vis ma vie honnêtement
  5. Je respecte la vie sous toutes ses formes 

 

Ses bienfaits

Le Reiki peut se pratiquer ou être reçu à tout âge, sans aucune contre-indication.

C’est un complément bénéfique à tout traitement allopathique classique (mais ne le remplace pas).

Il permet donc :

  • de stimuler les mécanismes naturels d’autoguérison.
  • d’éliminer les blocages physiques et émotionnels : douleurs, anxiété, nervosité, tensions émotionnelles, perte de concentration, perte d’énergie
  • d’aider à une meilleure gestion du stress
  • d’équilibrer et harmoniser les centres d’énergie du corps et de l’esprit

Mais aussi de travailler :

  • En Séance ou à distance, sur des problèmes relationnels
  • En séance ou distance, sur des évènements liés à vous (entretiens d’embauche, passage d’examens, déménagement, projets personnels ou professionnels, …)

 

Pour finir et afin de mieux appréhender ce qu’est le Reiki, je souhaitais vous partager cet extrait du livre de Patrice Gros, L’art et la pratique spirituelle du Reiki.

«  Il faut savoir en outre que guérir ne consiste pas forcément à faire disparaître tous les symptômes, et qu’il existe de nombreuses possibilités de transformation : depuis un changement physique, ou une libération émotionnelle, à une expérience et une prise de conscience plus spirituelles. Le Reiki a pour but principal de permettre que chacun, à travers ce chemin de guérison, s’affranchisse de ses conditionnements, libère son âme et éveille sa conscience. La guérison du corps est une conséquence de cette transformation intérieure. Nul ne peut guérir à la place d’autrui, aussi grands soient le Reiki et votre dévouement [de celui qui transmet le Reiki]. Nous avons souvent une vision et une perception un peu naïves, voire magiques, du Reiki, en le considérant comme une énergie qui viendrait de l’extérieur, alors qu’il est le symbole d’un potentiel et d’une activation de la guérison que chacun porte à l’intérieur de lui, dans l’espace de sa nature éveillée ».   

Ainsi, celui qui transmet le Reiki ne guérit rien ni personne. Il est un miroir ou un  catalyseur qui permet à une autre personne de se remettre en contact avec le souffle de Vie originel afin de le refaire circuler en libérant les blocages. Il permet à l’autre de retrouver son unité et  l’amène à un autre état de conscience, un état de complétude. C’est en cela que le Reiki devient un véritable chemin spirituel.

 

Ma pratique des soins énergétiques

Ayant moi-même cheminé et découvert d’autres approches énergétiques, j’ai commencé à laisser mon intuition suivre son propre mouvement et me guider quant au choix de l’emplacement corporel où devaient se poser mes mains.

Peu à peu, j’ai ainsi développé ma propre manière de pratiquer les soins énergétiques toujours en ayant comme objectif le bien-être de la personne.